Accéder au contenu principal

Presse

Communiqué de presse officiel : ici

Émission Littéraire - Parenthèse France Art TV Article ici aussi - Décembre 2020 

Émission Littéraire - Cochaux show  - Décembre 2020 - mention spéciale dans les coups de coeur 2020 de René Cochaux

Émission Littéraire - Cochaux show  - Octobre 2020 (la chronique débute à 24 minutes)

Le Petit Niçois août 2020 : Livre "Ne passez pas par la case départ" de Xavière Hardy

Magazine Kiosque de la ville de Grasse juin 2020 : Premier roman

Dauphiné libéré - juin 2020 : De Grasse à Montréal, bribes d’Ardèche, itinéraire d’une jeune auteure

La Presse Montréal, 29 mars 2020 : Trouver l’équilibre entre routine et plaisir

Finaliste du Prix Littéraire International Indépendant d’Orizzonte Atlantico

Interview ici ou sur Instagram partie 1partie 2 et partie 3

Entrevue éclair ou ici

Polar, noir et blanc : 

Une découverte à faire, une nouvelle auteure québécoise d'origine française et son roman "Ne passez pas par la case départ". Un premier roman plein de promesses ! Un polar bien mené !

Extrait: "Et c’est autour de ces lettres que se construit ce roman passionnant. Le contenu, le style et les mystères qu’elles cachent sont la pierre angulaire de ce récit. Et l’expression du talent de cette nouvelle écrivaine ! Des missives capables de révéler des informations à son destinataire, charmer un commissaire de police et changer un prisonnier en Shéhérazade."

Blues et Polar 

Petit à petit comme un soufflé qui gonfle le récit de Xavière Hardy nous emporte vers un appétit de mots faisant corps avec le temps qui passe. Celui d’une existence silencieuse, rongée par le blues à force de se taire...intrigue originale et bien ficelée...Il faudra attendre les ultimes pages, après une longue séquence insoutenable où le cœur bat la chamade en se débattant dans les accrocs et les imprévus de la vie quotidienne des Parisiens (panne, grève surprise…) pour arriver au dénouement final. Dans ce long suspense et cette course-poursuite, on semble parfois entendre en filigrane, les notes syncopées de la trompette de Miles Davis, telles un leitmotiv, dans Ascenseur pour l’échafaud. Celles du destin, insaisissable et c’est très bien ainsi.

Mon Coin lecture de Karine Vidéo (37eme minute)

Les mille et une pages de L. & M. : 

Le commentaire de Lynda : COUP DE COEUR!

Tout d'abord, on ne peut mettre ce livre de côté, une fois commencé, chose impossible à faire. L'histoire nous happe dès le départ, pour nous relâcher qu'à la toute fin du livre, c'est à ce moment que l'on retrouve une respiration normale. Xavière Hardy possède un très beau talent...une plume fluide, pas de longueur, un beau scénario...je crois que vous avez compris qu'il faut lire ce roman.

Livrement Ka  iciici, et ici 

Mallaury.lit et ici

ItsMylifebook 

Petite étoile livresque et ici

Mathilde Mordue de lecture

Les mots qui lient 

La bibliothèque de Bichette 

Les lectures de Tiphaine et ici

FildeDianeici et ici

Hello_Books 

Pulul_la_libellule

Sur babelio pour lire les chroniques ou laisser votre propre commentaire

Sur Livraddict : pour lire les chroniques ou laisser votre propre commentaire